Aller au contenu

5 février 2011

Sacha Greif: Indépendant créatif

sacha Greif - Kayboo

A 27 ans, ce concepteur d’interfaces web vit sa passion pour le design en indépendant. Un choix professionnel et personnel qui lui permet de rester au plus près de l’innovation dans un domaine toujours en mouvement.

Avec huit ans de web design au compteur, Sacha Greif a déjà quelques belles prises à son tableau de chasse… L’interface utilisateur du CMS open source Locomotive pour Rails, le design de l’application iPhone du Monde et Kayboo sont ainsi l’oeuvre de ce jeune auto-entrepreneur passé par la section multimédia de l’Ecole des Gobelins et une licence en informatique.
« Moi je ne fais que le graphisme. Mon boulot s’arrête dans Photoshop et même si je sais aussi programmer, ma prestation auprès de mes clients se concentre sur le design exclusivement », affirme-t-il.

Une spécialisation assumée qui tient en partie à une expérience professionnelle déterminante en Chine, où parti pour seulement apprendre la langue, il devient chef de projet. Un séjour qui, reconnaît-il, « l’a réorienté définitivement vers le web » et nourrit encore aujourd’hui son goût pour les voyages (New-York, la Pologne et le Japon rien que cette année). Indépendant par conviction, Sacha Greif apprécie de pouvoir gérer son temps et ses projets. « L’important pour moi c’est l’autonomie, surtout que je n’ai pas d’affinités particulières avec les agences françaises. J’ai le sentiment qu’en France, on est en retard sur les tendances du design sur web, qu’on ne suit pas assez vite. » Une volonté de rester en mouvement qui colle autant aux réalisations professionnelles que personnelles de Sacha Greif  puisqu’il est également ceinture violette de Ju-Jitsu !

Le design de Kayboo par son créateur

Créateur du design de Kayboo, Sacha Greif explique sa démarche pour concevoir l’interface du site…

« L’idée était de mettre en avant tout ce qui faisait la spécificité de Kayboo et de rester spontané. Afin de concilier le sérieux du concept et la démarche originale de Kayboo, j’ai utilisé des couleurs peu communes. Ainsi, le dégradé du jaune au bleu symbolise la dualité des deux types d’utilisateurs, les indépendants et les sociétés qui se rejoignent au centre de l’écran. Enfin, j’ai essayé de créer quelque chose de modulaire, par exemple avec les icônes, pour s’adapter au contenu des pages intérieures qui n’existaient pas encore au moment de la conception. »

Donnez votre avis, envoyez un commentaire

(requis)
(requis)

Note: : le code HTML est autorisé. Votre adresse mel ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires