Aller au contenu

18 juin 2012

Aymeric Barbier : Indépendant anglophile

Un indépendant sous les projecteurs


Ce développeur .Net n’a pas hésité à franchir le tunnel sous la Manche pour s’épanouir et centrer son activité à Londres. Amis « froggies » prenez en de la graine !

Aymeric Barbier a 32 ans et choisi de quitter la France au profit de la Grande-Bretagne à la première occasion. Après huit années en indépendant en tant que développeur .Net et Business Intelligence, il ne regrette pas son choix.

Une orientation de carrière qui s’est d’ailleurs dessinée en France où il s’étonne « qu’on valorise toujours beaucoup le CDI alors que le consultant est quelqu’un de sûr de lui et qui maîtrise son sujet ». Dès 2007, il rejoint donc AXA Investment comme développeur à Londres. Le taux journalier était plus intéressant qu’à Paris et le roannais n’hésite pas longtemps avant de créer sa structure. Depuis, il n’a cessé de creuser le même sillon et s’est spécialisé dans les interfaces ou les fonctionnalités supplémentaires destinées à enrichir les applications de trading existantes.

Aujourd’hui, même s’il est conscient que « le consultant constitue la variable d’ajustement des entreprises en Angleterre comme en France », il affirme également que ce dernier peut « toujours tirer son épingle du jeu grâce à son expérience et en passant continuellement de nouvelles  certifications ». Il bûche lui même en ce moment sur un Master de finances quantitatives par correspondance à l’Université d’York. Quant à l’avenir, et en dépit de son goût pour les clubs de jazz et les billards londoniens, il ne  sera pas forcément britannique. « Je suis parti pour changer d’environnement car je n’avais pas fait Erasmus. Si une belle opportunité se présente, pourquoi ne pas revenir en France ? » En revanche, l’objectif à moyen terme demeure ambitieux : « devenir un véritable entrepreneur, ce que l’on n’est pas forcément en tant que consultant ».

Interview et rédaction de Gwenaël Cuny.

Donnez votre avis, envoyez un commentaire

(requis)
(requis)

Note: : le code HTML est autorisé. Votre adresse mel ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires