Aller au contenu

10 janvier 2011

Quel statut pour votre activité d’indépendant ?

Interrogations

Vous avez décidé de vous lancer dans la grande aventure et de devenir indépendant. Bien! mais via quelle structure juridique ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

  1. la création d’une entreprise individuelle ;
  2. la création d’une société.

L’entreprise individuelle

Dans l’entreprise individuelle vos biens personnels et vos biens professionnels ne font qu’un. C’est pourquoi ce statut rebute le plus souvent, car en cas de difficultés financières vous pouvez vous retrouver, vous et votre famille, sans plus aucun biens et submergé de dettes.

Cependant depuis juin 2010, un nouveau statut a été créé pour protéger l’entrepreneur voulant créer une entreprise individuelle : l’EIRL (Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limité). Ce statut vous permet d’affecter une partie seulement de votre patrimoine à l’EIRL.

Pour information :

  • L’entreprise individuelle porte votre nom, auquel vous pouvez adjoindre un nom commercial ;
  • Le statut d’auto-entrepreneur fait parti cette catégorie.

La création d’une société

Dans ce cas, votre société a son propre patrimoine. Votre patrimoine personnel est donc protégé, notamment en cas de difficulté de votre entreprise (sauf si vous avez fait des malversations). Par contre, vous devrez absolument veiller à ne pas mélanger les genres et ne pas utiliser les biens votre société à des fins personnelles. Dans ce cas, vous pourriez être poursuivis pour abus de biens sociaux.

Si vous optez pour cette option, vous pouvez créer une entreprise en utilisant un statut social de type SARL (Société à Responsabilité Limité) à associé unique ou EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée).

Autre formule pour se lancer

Pour vous lancer ou pour vous tester, vous pouvez également essayer le portage salarial.

Liens utiles

Nous vous invitons à lire l’article de l’APCE très bien fait à ce sujet : http://www.apce.com/pid223/7-choisir-un-statut-juridique.html qui aborde également la fiscalité associé à chacun des statuts.

ou encore celui de Alptis et sa fiche sur l’EUIRL : http://www.alptis.org/assurance/professionnels/conseils-prevention/euirl

Donnez votre avis, envoyez un commentaire

(requis)
(requis)

Note: : le code HTML est autorisé. Votre adresse mel ne sera jamais publiée.

S'abonner aux commentaires